Tempo Latino 25

GALERIES PHOTOS DES CONCERTS EN BAS DE PAGE

C'est la première année que j'ai la chance de pouvoir couvrir ce festival pour Musiques en Live. J'aime la musique latine, j'aime cette ambiance,cette chaleur.  J'aime cette musique, mais je ne suis pas, loin de là, un expert. Ce n'est pas ce que j'écoute chez moi. Mais je suis excité comme un gamin de passer 4 jour dans le Gers. Vivre pleinement ce festival. J'arrive le jour même du premier soir de concerts, et je m'installe dans mes quartiers au Chateau de Bégué à Barbotan. La piscine me fait des clins d'oeils, mais nous verrons ça le lendemain. Pour le moment il faut filer sur le site, à 40mn de là. Arrivée sur place et récupération du pass photo. Direction la scène Cap Tempo pour le premier concert. Surprise, nous avons tout le set pour photographier. Quel bonheur.... En sera t'il de même sur la scène des arènes ? Los Cigarillos En El Shtruddle se démènent et mettent le feu. L'ambiance est chaude, les filles sont belles, la musique est top. Tout le monde prend du plaisir. Il fait chaud. Très chaud. Cette partie du site étant "Off", je me dirige vers les arènes pour connaître les conditions photos, faire connaissance avec les autres photographes. Angélique Kidjo, qui fera un set classique mais très bien accueilli par le public présent, nous donne trois morceaux, classique. Mais le Gangbé Brass Band ne donne pas de conditions. J'apprends d'ailleurs que ce sera comme ça tous les soirs. Nous aurons, a priori, tout le set de chaque groupe pour shooter. Je quitte cette soirée en traversant Vic fezensac en feu, tous les bars sont ouverts, les gens dansent, partout, et moi j'ai perdu ma voiture................ Vivement demain. 

1-DSC_0235

Alors je ne vais pas vous faire un résumé détaillé de chaque soirée. Étant totalement néophyte et ne connaissant pas les différents styles de musique latine. Par contre je sais ressentir les choses. Ou pas. La grosse claque du festival aura été sans conteste le groupe Havana Meets Kingston qui ont joué le deuxième soir. Projet unique du producteur australien Mista Savonaqui qui réunit la dream team de la Jamaïque et les produits d'excellence de Cuba. Deux îles, deux villes qui, chacune, ont contribué à écrire l'histoire musicale de la seconde moitié du XXème siècle. La Havane et, par extension, Cuba, ainsi que Kingston et, par extension, la Jamaïque, revêtent un patrimoine musical considérable qui s'est efficacement exporté à travers le monde entier et influençant de nombreux genres musicaux. Ces deux iles sont enfin réunies dans ce projet, et ils prennent un plaisir fou à être sur scène. Et nous avec. Le lendemain ce sont les Français de Plaza Francia Orchestra qui auront à coeur de faire chavirer les arènes avec leur salsa pop electro. Et ils vont y arriver haut la main, aussi bien visuellement que musicalement. Plaza Francia est un groupe de musique fondé en 2013 par Catherine Ringer, Eduardo Makaroff et Christoph H. Muller (de Gotan Project), liant le tango à l'univers pop. Le groupe publie en avril 2014 un premier album studio intitulé "A New Tango Song Book". En août 2017, Plaza Francia annonce qu'il devient Plaza Francia Orchestra et sort dans la foulée un album éponyme. C'est leur premier passage à Tempo Latino et c'est un pari gagnant pour les organisateurs. Amparanoia nous achèvera. Quelle fougue, quel plaisir de jouer, de partager, avec le public et avec ses musiciens qui ont tous un sourire jusqu'aux oreilles.... C'est la première fois que je voyais la chanteuse espagnole sur scène et ma foi, j'espère que ce ne sera pas la dernière. Grosse claque.

1-DSC_0042

Le quatrième et dernier soir a été celui des déceptions. Joe Bataan a fait le boulot, avec beaucoup d'allant. Il est souriant, s'amuse avec sa musique et avec le public, mais, de mon point de vue de néophyte, il y a un certain côté ringard qui ne passe pas. Ça sonne très eighties tout ça. Du funk de couloirs. Mais les gens ont l'air d'apprécier, et c'est bien le principal. Mais pourquoi Joe n'arrive pas à donner ce que donnent encore les Kool And The Gang par exemple ? Un petit surplus d'émotion quoi... D'autant plus que Joe Bataan n'est pas un usurpateur, loin de là. Il a certes disparu du monde de la musique entre 1981 et 2005, mais il parait très heureux de chanter ses anciens succès tels que "Riot !" et les titres de son dernier album. C'est juste que le tout sonne un petit peu ringard. J'attendais beaucoup du concert des New York Salsa All Stars. Ma déception a été à la hauteur de mon attente. Je parlais de ringardise dans le son de Joe Bataan, mais là on frise le ridicule. Pourtant la liste des solistes est généreuse dans ce New York Salsa All Stars, on y retrouve les plus prestigieux musiciens salseros de ce dernier siècle et notamment Frankie Morales, Alfredo de la Fé, Jimmy Bosh, Giovanni Hidalgo, Dave Valentin, Jimmy Delgado, Richie Flores, José Alberto el Canario, Nicky Marrera, Jésus Alemañy, Ismael Miranda, Edwin Bonilla, Richie Ray, Adalberto Santiago. Mais jusque dans les tenues de scène des deux chanteurs qui commencent le set on à l'impression d'assister à un fac similé, un cover band.. Les musiciens n'y croient pas, il ne se passe rien. On fait le job, c'est propre, c'est carré, mais au niveau émotion les NYSAS ne sont pas prêts de ressusciter le Christ. Ils s'ennuient, même si ils arborent de grands sourires, et nous avec. On a l'impression d'assister à un concert hommage sur un bateau de croisière. Brrrrr... Le point d'orgue aura été les trois morceaux chantés par Nora Suzuki... mais bon après tout, le groupe était peut être dans un jour sans et moi peut être suis je trop dur... Ou pas fan de salsa.Tout simplement. Au final un super festival à dimension humaine et ambiance familiale. Tout le monde connaît le président de l'association qui gère l'organisation, et cela se sent. Seul bémol, l'affluence sur les deux premiers soirs qui a été décevante. La faute à des erreurs de programmation ? Peut être le premier soir, mais, et cela aura été le fil rouge de ces 4 jours, surtout à cause du festival de jazz de Marciac qui a décidé de décaler ses dates à partir de cette année, sans aucune concertation avec son voisin de Tempo Latino. Pas très fair play... Mais a t'on déja vu du fair play dans ce milieu ? Business is business. Rendez vous l'année prochaine du 25 au 28 Juillet. 

GALERIES PHOTOS DU PREMIER JOUR

CLIQUEZ ICI

 

GALERIES PHOTOS DU DEUXIÈME JOUR

CLIQUEZ ICI

GALERIES PHOTOS DU TROISIÈME JOUR

CLIQUEZ ICI

GALERIES PHOTOS DU QUATRIÈME JOUR

CLIQUEZ ICI

 

SITE OFFICIEL DU FESTIVAL TEMPO LATINO

Tempo Latino - 1er festival européen de musiques latines Afro-Cubaines. Vic-Fezensac Gers Occitanie.

Au cœur de la région Occitanie à Vic-Fezensac dans le Gers, El único revendique sa démarche artistique autour de l'Afro-Cubain et Musique Latine.

http://tempo-latino.com

SITE OFFICIEL DE MUSIQUES EN LIVE

Musiques en Live, Réductions places de concert Bordeaux et région

Webzine et Agenda musical partenaire. Concerts et spectacles à Bordeaux et en Gironde. Festivals musiques. Places à gagner. Réductions sur les billets de concerts.

https://www.musiques-en-live.com

Tempo Latino 25